iso comb copie
Header isoltoit 1 Euros

Jusqu’à 30%

D’économie dès votre première facture énergétique

Le Loiret est un département français qui n’est pas très loin de Paris. Le climat général de ce département est plutôt tempéré avec des hivers doux et assez pluvieux. Ainsi que des étés relativement frais et humides.

L’humidité est assez présente dans cette zone géographique. C’est pourquoi il est important d’anticiper les risques d’humidités dans sa maison en isolant sa toiture. Idéalement, il faudrait également isoler le reste de la maison, car les déperditions de chaleur font l’objet d’une surconsommation d’énergie.

Nous mettons l’accent sur la toiture, car c’est cette zone qui présente le plus fort taux de déperditions de chaleur. En effet, elles peuvent atteindre jusqu’à 30% de pertes d’énergie. Ensuite, ce sont les murs et l’air renouvelé comme la cheminée qui entrainent des pertes de chaleur pouvant atteindre les 20% de chaleur de perdu.

Le choix de l’isolant thermique est crucial pour être à l’abri des fuites de chaleur et assurer son confort dans son habitat. Et ainsi pour pouvoir bénéficier d’une bonne isolation toiture au Loiret.

On peut se demander ce qu’est une isolation toiture de qualité. Il n’y a pas de définition universelle de la qualité d’une isolation toiture. En effet, cela dépend de l’état de la structure concernée par les travaux d’isolation toiture, et des matériaux isolants.

Faire le bon choix n’est pas évident surtout si on ne s’y connaît pas en matière d’isolation. Dans tous les cas, il est recommandé de s’informer au maximum afin d’éviter les arnaques et les mauvaises surprises. En outre, si une personne décide de réaliser ses travaux seule, elle doit avoir une connaissance parfaite des matériaux et du déroulement des travaux.

 

isolation toiture Loiret

Comment faire le bon choix des isolants pour ses travaux d’ isolation toiture au Loiret ?

La performance énergique est devenue au fil des années, une préoccupation générale. Tout le monde souhaite être installé confortablement dans sa maison en payant moins de factures d’énergie. Mais est-ce que tout le monde passe à l’action pour arriver à atteindre cet objectif ?

Ces types de travaux nécessitent un investissement en termes de temps et d’argent pour bénéficier d’une isolation toiture de la meilleure qualité possible.

Sachez qu’une maison, de manière générale génère énormément de pollution avec tout ce qu’elle dégage comme énergie, le chauffage , la climatisation et autres… Ainsi, en isolant convenablement votre maison, non seulement vous réduisez les factures d’énergie, mais vous participez à la préservation de l’environnement.

Voici les différents types d’isolants :

  • Premièrement, les isolants d’origine minérale tels que la laine de roche, la laine de verre, verre cellulaire, la perlite expansée, la vermiculite, l’argile expansée.
  • Deuxièmement, les isolants d’origine végétale tels que la laine de bois, la laine de chanvre, la laine de coton, la laine de lin, la paille, la toiture végétalisée.
  • Troisièmement, les isolants organiques tels que polystyrènes ou le polyuréthanne, mais attention à ce type d’isolant, car il peut présenter un risque de fumée toxique.
  • Enfin, les isolants minces

 

Comme vous avez pu le constater, il y a une panoplie d’isolants. Le choix dépend du résultat souhaité avec les travaux d’isolation de votre maison. Par conséquent, il est important d’étudier les caractéristiques de chacun de ces isolants.

On mesure l’efficacité d’un isolant thermique grâce à sa résistance thermique, que l’on calcule avec la lettre « R ». Plus R sera élevé, et plus la résistance thermique sera forte donc plus le matériau sera isolant. À l’inverse, moins R sera élevé et plus la résistance des température sera faible. Il faut savoir que R est dépendant que « λ » qui se définit par l’épaisseur et la conductivité thermique.

« À épaisseur égale, plus λ est bas, plus le matériau est isolant. »

Il est préférable de choisir un isolant qui soit épais afin de bénéficier d’une bonne résistance au niveau des transferts d’énergie et de limiter la consommation de chauffage.

 

Comment procéder aux travaux d’ isolation toiture au Loiret ?

Aujourd’hui, on privilégie l’ isolation de toiture au Loiret par l’extérieure car elles présentent plus d’avantages que l’intérieur. Cependant ces travaux sont assez coûteux. L’un des désagréments avec l’isolation par l’intérieur est qu’elle réduit l’espace de vie et cela est assez contraignant durant les travaux.

Lorsque l’on procède à ce type de travaux, il faut déplacer les meubles et les affaires de la maison. Il est possible qu’il y ait des poussières et des dédommagements durant les travaux. Ce qui n’est pas le cas avec l’isolation l’extérieure, qui est davantage efficace en matière d’isolation.

Il existe des techniques pour limiter la perte de place avec une isolation par l’intérieur. Il faut privilégier un isolant avec un faible λ comme la laine de verre.

 

travaux isolation

Quel solution de pose faut-il choisir ? Panneaux, vrac, ou rouleau ?

Isolation en vrac

Il existe différents isolants en vrac pour l’ isolation toiture au Loiret telle que :

 

Ouate de cellulose

→ À utiliser pour une isolation des combles perdus, le plancher intermédiaire, mûr en ossature bois en insufflation.

Avant d’effectuer la pose de l’isolant en ouate de cellulose, il faut que vous vous prépariez en conséquence. Ceci, dans le but de respecter des règles et avoir une isolation toiture conforme aux normes. L’ouate de cellulose est parfaitement adaptée aux combles notamment l’isolant qui se présente sous forme de vrac. En effet, il est facilement soufflé dans les recoins difficiles d’accès. Fabriqué à base de papier recyclé, cet isolant est connu pour son excellent rapport qualité-prix. Par ailleurs, il est assez simple à poser lors des travaux.

Prenez garde à l’isolation que vous choisirez ! Sur le marché, il existe diverses sortes d’isolants en ouate de cellulose. Or, il convient de respecter des critères très spécifiques pour l’amélioration de la performance énergétique de sa toiture conformément aux règles en vigueur. Renseignez-vous un maximum et veillez à privilégier des isolants qui sont certifiés par Acermi par exemple.

 

Il y a différentes techniques de poses pour l’ouate de cellulose :

  • Soufflage : cette méthode consiste à étendre l’isolant en ouate de cellulose en l’a soufflant à l’aide d’une machine adaptée sans pour autant mouiller l’isolant.
  • Insufflation : cette technique consiste à propulser l’isolant à l’aide d’une pression élevée
  • Flocage : le flocage consiste à propulser l’isolant en l’aspergeant délicatement. Ainsi, cela lui évitera de coller sur les parois de vos surfaces.

Comme vous pouvez le constater, la pose de l’ouate de cellulose peut être assez technique. Pour assurer une bonne qualité de travaux et performant sur la durée, il est préférable de faire appel à spécialiste de l’isolation toiture.

 

 

La laine de mouton

→ À utiliser pour des combles perdus ou pour le plancher intermédiaire.

La laine de mouton est un isolant 100% naturel, elle est connue pour exceller au niveau de la performance énergétique. L’avantage de sa forme en vrac est qu’elle ne se tasse pas et à un pouvoir isolant sur le très long terme. Par ailleurs, c’est un très bon isolant qui permet de se protéger de l’humidité. Comme vous le savez, lorsqu’il y a présence d’humidité dans une maison, le confort thermique est fortement impacté.

En outre, vous éviterez les désagréments qui découlent de l’humidté tel que la prolifération des champignons, les moisissures, les incestes…etc.

Les poils de mouton permettent d’absorber une grande partie de l’humidité tout en étant performant dans le temps. Cet isolant est fortement recommandé pour les températures hivernales.

Il s’agit d’un matériau écologique possédant un coefficient de conductivité faible, ce qui signifie que le transfert des énergies se fait difficilement.

Les avantages de la laine de mouton sont nombreux, un des plus grands avantages est que l’isolant ne doit pas forcément posséder une épaisseur élevée pour bénéficier d’un fort pouvoir isolant. Avec ce matériau, vous économiserez de l’espace.

Cet isolant s’utilise principalement pour isoler les greniers et les combles perdus.

 

Le chanvre en vrac

→ À utiliser pour une isolation des combles perdus en rajoutant 3% de sel de bore afin d’ignifuger le chanvre.

Le chanvre en vrac est un très bon isolant naturel qui permet de bénéficier d’une isolation thermique écologique à un coût avantageux. Étant donné qu’il s’agit d’un isolant naturel qui est recyclage, il a un impact positif sur le développement durable et sur l’environnement. L’isolation toiture réalisée avec du chanvre est très efficace pour répondre aux besoins de confort thermique et d’économie d’énergie. En effet, la toiture est une zone qui présente jusqu’à 30% des déperditions de chaleur dans une maison. Il est donc nécessaire de l’isoler pour améliorer les performances au niveau des température globales dans une maison.

 

La fibre de bois en vrac

→ À utiliser pour des combles perdus ou pour le plancher intermédiaire

Lorsque vous utilisez une isolation en fibre de bois, il est recommandé d’opter pour la technique du sarking. Cette méthode est conseillée pour les toitures inclinées. La fibre de bois s’avère être un isolant thermique et acoustique performant.

La technique du sarking possède plusieurs avantages non négligeables pour votre isolation toiture. Elle consiste à isoler une toiture par l’extérieur en plaquant le matériau isolant sur une planche en bois qui sera positionnée entre le toit et la charpente.

Voici les bénéfices que présente la méthode du sarking :

  • Une installation rapide
  • Excellente performance au niveau du transfert des températures et acoustique
  • Très bonne protection contre les ponts thermogènes
  • Gain de l’espace au niveau des combles
  • Performance élevée sur le long terme

 

Il est fortement conseillé de prendre en considération l’épaisseur de l’isolant dans le choix de l’isolant. Par ailleurs, l’isolation d’une toiture est soumise à des normes gouvernementales en ce qui concerne la résistance calorifique. Pour avoir une forte résistance thermique, l’épaisseur d’un isolant doit avoir une épaisseur de 8 cm.

On peut alors s’interroger sur les étapes de pose d’une isolation de toiture par sarking. Il est essentiel de procéder aux travaux d’isolation avec précisions et en suivant les étapes préconisées.

Premièrement, il est essentiel d’installer le matériau de couverture dans le but de dévoiler la charpente. Cela va permettre de bénéficier d’une surface plate sur le dessus des chevrons de la charpente. Cette phase est très importante pour soutenir les autres composantes de l’isolation. Ainsi, les ponts thermiques seront limités et le confort thermique sera amélioré. La base de l’isolation devra être composée de panneaux assez solides et résistants pour qu’ils puissent supporter les futures composantes des travaux.

 

 

Le textile recyclé

→ À utiliser pour des combles perdus ou pour le plancher intermédiaire

Les isolants en textile recyclé disposent d’une conductivité thermique qui dépend fortement des matériaux isolants que vous utiliserez. Étant donné qu’ils sont recyclés, ils ont un impact assez positif sur l’environnement. Ce type d’isolant est excellent contre les désagréments calorifiques et acoustiques. Par ailleurs, sachez que ces isolants sont traités (pour être plus précis, il s’agit d’un traitement à base de chlore pour les blanchir) avant d’être commercialisés sur le marché. Il peut arriver que certains isolants recyclés soient traités de manière complémentaire avec ces traitements suivants :

  • Antifongique (pour lutter contre la reproduction des champignons)
  • Insecticide (afin de lutter contre le développement des insectes)
  • Ignifugeant (qui permet de rendre incombustibles les matières inflammables)
  • Antistatique (qui limite la formation de l’électricité statique)

Bien sûr, il est très important de vérifier la composition des produits isolants avant l’utilisation pour éviter toutes surprises.

 

 

Le liège en vrac

→ À utiliser pour des combles perdus, pour le plancher intermédiaire ou encore des cloisons creuses.

D’autres isolants en vrac existent…. Il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès des professionnels du domaine.

Sachez que l’isolation en vrac est 35% plus économique que l’isolation en rouleau. Lorsqu’un matériau se présente sous cette forme, il est généralement soufflé à l’aide d’une machine. Cela permet de limiter les ponts thermiques (il s’agit d’une discontinuité de l’isolant, qui accentue les transferts d’énergie).

Une isolation en liège possède des avantages comme des inconvénients.

Commençons par les avantages :

  • Il s’agit d’un matériau isolant léger qui possède les mêmes performances que l’isolant en laine de roche.
  • Offre une excellente protection contre les bruits extérieurs
  • L’un des seuls matériaux écologiques qui ne craignent pas l’eau
  • Agit sur le long terme et efficace contre les rongeurs, les insectes et parasites)
  • Bonne résistance aux flammes
  • Bonne protection contre les fumées

 

Ce matériau possède également des inconvénients. Le liège n’est pas très accessible, car il est rare, il est produit selon le cycle de vie et de croissance de l’arbre. Qui dit produit rare, dit produit ayant un coût élevé. Il est courant qu’il soit mixé à un autre isolant dotant d’un coût moins élevé.

 

 

 

Isolation panneaux

Il existe deux types d’isolation en panneaux, le flexible et le rigide donc deux solutions de faire.

L’isolant en panneaux rigides ne se courbe pas, il se présente souvent dans une forme carrée ou rectangulaire. Ce type d’isolant est écologique et plus simple à installer que les isolations en vrac. Ils sont très efficaces pour la suppression des ponts thermodynamiques et limitent les risques d’humidité.

Il y a différents isolants en panneaux sur le marché :

  • Le liège brut
  • Panneau rigide pare-pluie en fibres de bois
  • Le liège naturel poncé

Les isolants peuvent se présenter sous forme de panneaux flexibles c’est-à-dire qu’ils sont facilement malléables. Par ailleurs, ils sont facilement adaptables dans les maisons ou les appartements.

 

 

Isolation rouleau

Les isolants en rouleau sont privilégiés dans le cadre d’une isolation des combles, des sols, la sous-toiture et par la méthode d’isolation par l’intérieur.

 

Conclusion

Pour résumer, tous les isolants peuvent être efficaces à condition de les utiliser dans le bon contexte et correctement. Le choix se portera sur le coût et selon le budget total des travaux. Si vous êtes intéressé par des travaux d’ isolation toiture au Loiret, faites appelle à un spécialiste de ce type de travaux. La solution se trouve dans le choix de l’isolant.