isoltoit n°1 en Franceisoltoit isolation de comblesisolation toiture isoltoitisolation toiture sept euros m carre
isoltoit n°1 en Franceisoltoit isolation de combles
isolation toiture isoltoitisolation toiture sept euros m carre

Isoltoit
BRUGES

8 Rue de l’Hermite
33520 BRUGES France

Quelles aides financières pour une isolation toiture ?

Une isolation de combles est une pratique de rénovation indispensable mais qui implique un certain coût. Afin de favoriser l’isolation du toit, l'Etat a mis en œuvre des aides financières. Avant d’énumérer les différents aides fiscales, nous allons voir brièvement pourquoi il est important d’isoler sa toiture. Ensuite, nous allons évoquer la réglementation thermique.

Pourquoi est-il important de procéder à une isolation thermique ?

L'isolation thermique de la toiture est une procédure artisanale importante pour vous et votre habitation. En effet, il faut savoir que le toit est responsable d’au moins 30% de déperdition thermique au sein d’une habitation. Ainsi, la température globale de la maison baisse en raison de l’absence d’une isolation thermique ou encore de combles aménagés.  L’isolation du toit est bien plus efficace qu’une isolation de murs ou encore de fenêtres.Pourquoi est-il important d’y remédier ? Votre facture de chauffage en subit les conséquences ! C’est-à-dire que plus il fait froid chez vous, plus vous consommez de l’énergie. Ainsi, c’est votre facture d’énergies qui grimpe. En faisant des économies d'énergies, vous faites tout logiquement des économies de frais.

Pourquoi l’opération d’isolation est coûteuse ?

Les travaux d’isolation par l’extérieur ou par l'intérieur, ont un certain coût. Celui-ci varie en fonction de nombreux facteurs tels que :
  • le type de toiture à isoler
  • la technique et matériaux isolants utilisés
  • la surface à isoler
  • le prix de la main-d’œuvre
Voici l'explication de ces différents facteurs:Dans le type de toiture à isoler, on parle de toiture plate ou en pente, toiture en T ou en L, toiture à 2 pans, toiture à coyaux, toiture à 4 pans, toiture monopente à versant unique etc. Ensuite, les techniques d’isolation sont variées. On retrouve l’isolation par soufflage, par épuration… On distingue différents matériaux isolants. En effet, chaque type de toiture ne peut s’associer qu’avec des matériaux isolants en particulier. Nous avons des matériaux tels que la laine de verre, la laine de roche...isolation aides financières

Quelle est la réglementation thermique ?

En France, il y a une règlementation thermique bien précise. L’isolation des combles dans les bâtiments neufs et résidentiels est régie par la Réglementation Thermique 2012. Ce texte prévoit des consignes à respecter. Pour l'isolation de combles des parois opaques, les résistances thermiques conseillées doivent ainsi être supérieures ou égales à R= 8 m².K/W. Pour les murs et planchers, elles doivent être à  R= 4m2.K/W. Cette réglementation s’inscrit dans l’objectif de réduction des consommations d’énergie.  

Quelles sont les différentes aides pécuniaires proposées par l’Etat ?

L’aide la plus connue est bien évidemment le crédit d impôt. C'est le CITE : Crédit d’impôt pour la transition énergétique. Son montant est directement déductible de l’impôt sur le revenu. C’est-à-dire que si le montant du crédit d'impôt dépasse celui de l'impôt dû, l'excédent vous est restitué. Nous sommes tous dans le droit de demander l’aide du crédit d'impôt. Cette demande se fait dans le cadre du financement des travaux d’économies d’énergie, dans sa principale habitation. Pour pouvoir en bénéficier, il faut solliciter le RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Dans le cadre d’une isolation thermique de toiture, le taux du crédit d’impôt correspond à 15 % du montant des dépenses engagées pour l'acquisition de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées. Le CITE est cumulable avec l’éco-prêt taux à zéro. Nous allons donc nous pencher sur cette aide. L’éco-prêt taux à zéro est une subvention de l’Etat. Elle permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts. L'éco-PTZ s'adresse à tout propriétaire d'un logement antérieur à 1990, qu’il soit occupant ou bailleur. Il n’a aucune condition de ressources, il faut également que vous ayez d’effectuer des travaux d'amélioration de la performance énergétique. On compte l’isolation. C’est un crédit qui est accordé lorsqu’il y a plusieurs travaux. Le montant est de 20.000 € pour 2 travaux et 30.000 € pour 3 travaux ou plus. Il y aussi la CEE : Certificat d’Economie d’Energie. Ce sont les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Engie, Total…) qui proposent des aides pour les travaux d'économies d'énergie. La condition ultime est la réalisation des travaux par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). Les fournisseurs choisissent la forme que prendre l'aide versée.

Les différentes formes des aides financières

Les aides financières peuvent prendre plusieurs formes :
  • un diagnostics – conseils
  • une mise en relation avec un réseau qualifié d’artisans
  • un prêt à taux bonifié
  • une prime (telle une remise sur votre facture d’énergie, bons d’achat dans votre magasin…)
Vous pouvez aussi solliciter les aides de l’ANAH (L'Agence Nationale de l'Amélioration de l'Habitat). Il faut répondre à des critères pour pouvoir être éligible à cette aide. En effet, elle vise les ménages les plus modestes. L’ANAH distribue de nombreuses autres aides qui peuvent permettre d’amortir jusqu’à 80% du coût total des travaux engagés. Les personnes éligibles sont :
  • Propriétaires occupants, dont les revenus sont inférieurs à des plafonds variables selon la région
  • Propriétaires bailleurs, dont les loyers ne dépassent pas des plafonds qui varient selon les prix du marché
  • Syndicats de copropriété en difficulté
Il existe également l'exonération de la taxe foncière pour les travaux d'économies d'énergie. Certaines collectivités suppriment temporairement les taxes foncières des foyers qui réalisent des travaux d'économie d'énergie. Cette suppression peut être totale ou partielle. Il faut donc se renseigner auprès de son département ou encore sa ville. Puis il faut aussi évoquer la TVA à 5,5 % pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique. C'est une aide qui est directement appliquée aux travaux par les entreprises qui s’en occupent. Vous avez aussi la PERE : La prime exceptionnelle de rénovation énergétique. Cette aide est destinée aux propriétaires occupants. Ils doivent posséder des revenus moyens et désirent réaliser des travaux de réfection de toiture. Les travaux d'isolation doivent concerner l'ensemble de la toiture avec des isolants aux caractéristiques suivantes :
  • Planchers en combles non aménageables : R=7 m².K/W
  • Rampants de toiture et plafonds des combles aménagés : R=6 m².K/W
  • Toitures plates / terrasse : R=4.5m².K/W
Son montant, perçu sous la forme d’un chèque bancaire, est calculé par rapport au montant des économies d’énergies qui vont être réalisées sur le long terme et de la nature des travaux effectués.Enfin, vous avez Le Pacte Energie Solidarité. Il permet de bénéficier d'une aide à l'isolation des combles à 1 euro pour 70 m², puis de 10 euros le m² supplémentaire. Il faut que vous répondiez à des critères afin d’être éligible. La prime exceptionnelle de rénovation énergétique se présente la forme d'une seule prime de 1 350 € par logement. 

Conclusion

Enfin, après avoir vu toutes les solutions qui font vraiment baisser vos coûts d’isolation, n’hésitez plus à passer le cap. Demandez à recevoir un devis par un expert en isolation toiture. D’autant plus que les demandes pour ces aides ont été simplifiées. Quelques clics seulement sur internet et le tour est joué. Plus d'inquiétudes et passez le pas ! 

NOUS VOUS RAPPELONS

operatrice telephone isoltoit

Isolation / Nettoyage de toiture
Besoin d'informations ?
Nous vous rappelons !